PAD-Racing-Team

La passion de la course

 

 

ACTUALITES

 

( Cliquez sur les images pour les agrandir ... re-cliquez pour réduire ou   x  pour fermer)

 


Viganais 2017

21-22 juillet 2017 - Rallye de la Montagne Noire VHC

Nous pourrions appeler cette édition 2017 : « Rallye de la Montagne du chat noir ». En effet dès le début de la semaine nous savions que la Ford Escort ne pourrait pas participer, les pièces commandées en Angleterre n’étant pas arrivées à temps. De plus le panneau arrière droit qui était endommagé dans la sortie de route du rallye du Viganais a été livré endommagé. Bon, il nous restait quand même la BMW prête depuis une quinzaine de jours et la Porsche qui ne serait complètement finie que le mercredi précédant les vérifications administratives. Là encore tout se passe mal, un roulement de vilebrequin pourtant changé à la réfection du moteur de la Porsche cède après une dizaine de kilomètres d’essai. Il a donc fallu « tomber le moteur » et la boite dans la nuit de mercredi à jeudi et amener la voiture jeudi soir pour quelques essais sur route « ouverte ». Tout allait bien. Le vendredi matin re-essais avant le départ pour les vérifications et là plus rien ne va. Le moteur ratatouille au delà de 5000 tr/m. Tout sera changé, mais rien n’y fera. De plus le pilote se fêle deux côtes et se retrouve à l’hôpital. Donc, exit la Porsche. Il nous reste la BMW qui marche fort et que nous avons fait rouler au shakedown sans problème. Nous partons donc confiant pour la première spéciale qui correspond bien à la voiture et nous devrions y faire un bon temps. Mais c’était sans compter sur ce maudit chat noir qui après quelques centaines de mètres, met le moteur sur 5 cylindres. Là non plus malgré la compétence et l’énergie déployée par l’assistance du RBV Racing, nous n’avons pas pu récupérer ce satané 6ème cylindre. La sagesse nous a amené à abandonner afin de ne pas casser le moteur. La BMW est partie directement chez Hugues Delage pour réparation, la Porsche est rentrée chez Fabrice pour retrouver ses tr/m et la Ford est en cours de finition chez Salvador qui refait la caisse à neuf. Nous espérons être prêts pour le rallye du Picodon début septembre.

Viganais 2017

3-4 Juin 2017 - Rallye du Pays Viganais VHC

Tout le RBV Racing avait le moral au beau fixe, les équipages étaient prêts à en découdre sur les belles routes des Cévennes. De plus comme cette année la finale du championnat de France des rallyes VHC a lieu au Critérium des Cévennes, cela nous faisait un bon entrainement. La BMW était affutée et je venais de recevoir le jeu de jantes arrières permettant de monter les pneus pour le temps sec. Malheureusement le rallye s’est vite transformé en séance de mise au point. Dans le 1er tour de la première journée, impossible de monter les jantes avec les TB5 pour le "sec", les belles jantes frottent sur les étriers et donc tout en pneus pluie sur le sec. Au deuxième tour, nous avons monté des cales qui permettaient le montage des belles jantes, mais arrivés à la spéciale de Peyregrosse/Mandagout, le déluge s’abat sur nous au moment du départ juste au moment ou le moteur d’essuie-glace rend l’âme. Résultat, tout en pneus secs sous la pluie et sans essuie-glace . On est contents d'être rentrés bien que j’ai failli abandonner. Pour le deuxième jour, les essais ont continué car nous étions loin au classement de par nos différentes péripéties. Nous avons été obligés de remettre les jantes avec les pneus pluie car avec les cales cette fois ci ce n’était pas les étriers qui touchaient mais les ailes arrières. Donc on a roulé avec des pneus secs devant et des pneus pluie derrière avec un petit handicap supplémentaire car dans la précipitation notre " petit " mécano a mis une jante de 9 pouces à l’arrière droit et une jante de 8 pouces à l’arrière gauche. Le principal est d'avoir terminé. Le moteur est super, la boite aussi. Les suspensions me vont bien, elle sont peut-être un peu souple à l’avant ou la hauteur de caisse est à relever légèrement (je vais voir ça avec Hugues Delage). Pour le prochain rallye ça ira mieux. La seule note noire du rallye a été la grosse sortie de route de Fabrice Vayssettes qui a bien endommagé son Escort qui marchait comme un avion de chasse..

Picodon 2016

10-11 Septembre 2016 - Rallye du Picodon

D’abord les bonnes nouvelles. La voiture termine son deuxième rallye de l’année sans le moindre problème de fonctionnement de la boite de vitesses. Mon fidèle copilote dit « Maxou » était au top de sa forme ce qui n’était pas tout à fait mon cas puisque j’ai trainé une solide fièvre tout le week-end  et ceci malgré les « soins attentifs » prodiguée par l’assistance du RBV Racing. Le Pub « Au Bureau » de Dieulefit nous a également bien aidé dans le traitement « médical ». Sur le plan sportif, il faut saluer la très belle performance de Fabrice Vayssettes qui termine encore une fois sur le podium à la 2 ème place au scratch derrière une BMW M3 de plus de 300ch et qui ne marque pas de points au championnat car appartenant à la catégorie J2 (période 1986/1990). Pour ce qui me concerne une pauvre 10ème place en devançant une seule voiture, une Porsche 911 SC qui courrait en catégorie Classic. Ma grippe n’explique pas tout. Nous avons visionné des vidéos dans lesquelles on voit nettement que la voiture s’écrase en butée de suspension sur les bosses, et comme des bosses sur ce rallye il n’y a que ça, le contrôle de la Porsche était un peu aléatoire. D’après les spécialistes il pourrait s’agir d’un bris de barre de torsion ou d’amortisseur consécutif à ma sortie de route du Montagne Noire. Bon, tout ça pour dire que tout a « merdé » normalement. Enfin un petit mot de remerciements aux organisateurs, aux commissaires, aux bénévoles pour leur accueil, leur professionnalisme et leur bonne humeur.

Lyon Charbo 2016

22-23 Juillet 2016 - Rallye de la Montagne Noire

Le chat noir est à moitié crevé. Je finis troisième des VHC derrière Fabrice Vayssettes qui était copiloté par Fabien Pomarès et Pascal Calvel qui pilotait une Porsche louée à Manu Guigou. Tout avait bien commencé par un scratch dans la 1ère spéciale sous un déluge de pluie et tout allait bien dans la 2ème toujours sur le déluge, mais je suis sorti dans le dernier droite avant l'arrivée. Gros tête à queue à environ 100 km/h sur une plaque "noire". La voiture n'a presque rien à part les phares de cordes arrachés et un gros retour de volant qui me tord le poignet droit. Mais voilà je suis à contre sens et la route n'est pas assez large pour un demi tour même au frein à main. Donc, je le fais "à l'ancienne", en marche arrière jusqu'à la ligne d'arrivée en espérant que nous sommes sur une ligne droite ( ce qui fut le cas). Au total juste une minute de perdue. Sur les 9 spéciales du samedi, rien à signaler sauf ce foutu poignet qui me fait souffrir et m'empêche d'attaquer à fond car je conduis d'une main. Ensuite une spéciale sans radio (la plus longue évidemment) qui me refait perdre une minute, mais bon c'est la course. Merci aux organisateurs, à mon assistance et au public qui m’a soutenu.
Heureux d'avoir vu pleins d'amis. et rendez vous soit au Vosges Festival Rallye, soit au Mont Blanc.

Lyon Charbo 2016

22-23 Avril 2016 - Rallye Lyon-Charbonnières

Après un long hiver sans moral, après notre casse au Tour de Corse, et un marathon destiné à trouver un carter de pont (il n’y en a plus chez Porsche). Nous voilà engagés, avec Maxou et toujours assistés par le RBV Racing, au Rallye Lyon Charbonnières. J’ai fait deux fois ce rallye avec mon ancienne Talbot Lotus, je sais que c’est un rallye « rapide » qui convient bien aux Porsche. La voiture marche bien. Fabrice Vayssettes et le RBV Racing ont bichonné l’auto, Jacques Almeras m’a refait la boite et le pont. La première journée se déroule bien. Je pilote assez « moyennement » car je n’arrive pas à me concentrer sur mes notes qui sont d’ailleurs trop « basses » ? J’écoute tous les bruits surtout ceux provenant de la transmission. Je me promets d’attaquer le lendemain. Tout est en place, la boite est rodée. Mais en redémarrant du dernier point stop, je passe la première, j’accélère et en passant la seconde j’entends un claquement et je suis en « roues libres ». Les vitesses passent mais cela n’avance plus. Nous saurons plus tard que c’est une tulipe de sortie de boite qui a cassé net. Comme vous l’imaginez encore un grosse déception. Nous avons malgré tout noyé notre malheur en faisant la fête chez Jérôme, l’autre membre du RBV Racing.

Tour de Corse Historique 2015

6-10 Octobre 2015 Tour de Corse Historique

C’est fermement décidé à faire un résultat que nous nous sommes engagés «Maxou» et moi sur ce 15 ème Tour de Corse Historique. D’abord un changement de voiture. Ayant fait le tour des plaisirs que pouvaient m’offrir ma Sunbeam Lotus, j’avais le choix soit de la transformer en VHC « moderne » avec arceau WRC, direction assistée, pont Atlas et moteur 2.... cc, soit de la vendre et acheter une voiture plus performante. J’ai choisi cette deuxième solution en achetant une Porsche. Pas une « grosse » Gr4 de 320ch, mais une Gr3 et demi de 240ch ce qui vu le couple de ce 6 cylindres me changeait la vie par rapport à la Lotus. Au rallye de la Montagne Noire, où j’avais des temps de référence, c’est une seconde de gagné au kilomètre. Mais comme en course automobile tout ne se passe pas comme prévu, nous n’aurons pas parcouru plus de 5 kilomètres avant de casser le couple conique. Pourtant je ne pense pas avoir maltraité la voiture. Après un pignon de 2ème cassé au Gard, je suis un peu déçu, mais il parait que la boite de vitesse est un point faible de la Porsche.


Rallye Montagne Noire 2015

24–25 juillet 2015
Rallye de la Montagne Noire 2015

Cette fois-ci, c’est bien décidé à voir ce que je suis capable de faire avec mon nouveau jouet que je suis parti au Rallye de la Montagne Noire. Etant impatient de rouler, j’avais demandé à Fabrice de RBV Racing de préparer la voiture pour le mardi précédant la course et de me prêter un plateau afin que je puisse partir avec la Porsche et, au cas ou j’aurais fini les reconnaissances, de prendre un peu de temps pour participer au shakedown. C’est finalement ce que nous avons réussi à faire. Une dizaine de montées de 3 km environ et les sensations commencent à venir. A l’évidence, ça va plus vite que la Lotus. Vendredi c’est le départ pour deux spéciales de nuit. Arrivés au départ de la 1ère épreuve en compagnie de mon fidèle Maxou, celui ci me demande si j’ai vérifié le fonctionnement du lecteur de carte et là ... horreur, pas de lecteur de carte sur la Porsche. Le moment de panique passé, Maxou décide de lire les notes avec sa lampe de poche. Au final nous ne serons pas trop pénalisés avec même un 3ème temps scratch dans le « Pas du Sant » et pourtant...... deuxième mauvaise surprise, les phares éclairent à 20 m et dans les « allonges » j’étais un peu gêné.
Bon, mais comme dit mon ami Michel Civade, « s’il fait jour demain, ça ira mieux », et il fait jour !! La journée s’est donc passée sans encombre avec l’assistance RBV Racing, juste de l’essence et un peu d’huile. Les sensations sont de mieux en mieux, si bien que nous terminons 4ème scratch derrière une « vrai » Porsche Gr4 et une 930 turbo ce qui est normal, mais aussi derrière Guy Delsol et là on ne peut pas dire que c’est grâce à la voiture car si son Opel Kadett marche bien, c’est surtout à ses talents de pilote qu’il doit son résultat. Tout cela a bien sûr été copieusement arrosé avec tout le Team RBV.

Tour de Corse Historique 2014

30– 31 mai 2015
Rallye du Gard 2015 "Alès Agglomération"

Presque un baptême pour la Porsche puisque le rallye de Vaison ne nous avait pas permis de vraiment tester la voiture. Le team RBV Racing avait bien fait les choses puisque pas moins de cinq mécaniciens avaient fait le déplacement. Bien sur il y a avait de quoi manger et....boire pour tout le week-end. De plus une belle surprise nous attendait puisque Patrick Adell était présent pour sa première assistance après le terrible accident qui l’avait privé de course depuis près de deux ans. Vous ajoutez la dessus un camion atelier de 7t5 et vous avez une assistance digne d’un championnat du monde.
La mise à disposition de la voiture, les vérifications se passent bien et nous voilà prêts. Sur le routier entre Alès et la première spéciale (Col de la Bégude) soudain un grand bruit et ...plus de vitesses. J’ai pensé avoir cassé la boite. Mais je réussis à enclencher la seconde. Les autres vitesses passent mais difficilement. Maxou me préconise d’arrêter là. Mais comme d’habitude pour moi tant que ça roule on continue. On fait le premier tour (deux spéciales) en seconde au rupteur et de retour à l’assistance Fabrice et les mécaniciens essaient de régler la sélection des vitesses pour qu’au moins je puisse passer la 1ère, la 2ème et la 4ème. Je ferais toute la première journée comme ça. Malgré cela, quelques bons temps comme par exemple comme sur la spéciale du Pôle mécanique ou je ne prends que 5 secondes par le 1er.
A l’assistance du dimanche matin de nouveau toute l’assistance se précipite sur le sélecteur et hormis la 3ème qui est définitivement hors d’usage, je peux à nouveau utiliser les autres vitesses. Cela sera de courte durée car dans la seconde spéciale du dimanche je reste bloqué en 2ème vitesse sans même pouvoir repasser au point mort et c’est la mort dans l’âme que je décide de rentrer à l’assistance et d’abandonner. Mon premier abandon depuis 2011 !!!! et en, plus avec une voiture réputée fiable par rapport à la Lotus. Mais bon, c’est ça aussi la course.

Tour de Corse Historique 2014

16 – 23 mai 2015
Rallye du Maroc Historique

Une fois n’est pas coutume, me voilà engagé au rallye du Maroc Historique sur une Mercedes Gr2 500 SLC en tant que ....... copilote de Nicolas Cochin, le fils de Jacques qui court en « moderne » sur une Opel Kadett en compagnie d’Anne Marie Pomarès. Mais il est aussi le neveu d’Augustin qui court en « moderne » sur une Mercedes 350 SLC en compagnie de Régis Pomarès et également le neveu de Henri qui court en « moderne » sur une Alpine Gr4 et qui a la particularité de rouler .... sans notes. Tout ce « petit » monde constituait l’armada « Panzer division » et c’est 4 Mercedes Gr2 qui se présentaient aux vérifications à Agadir. Tout a mal commencé pour Jacques et Augustin (moteur cassé pour les deux) si bien qu’en trois jours il ne restait plus que 2 Mercedes. Henry quant à lui termine mais assez loin compte tenu d’ennuis de suspensions. Nicolas n’a connu qu’un seul problème, une crevaison en spéciale le premier jour qui nous fait perdre une dizaine de minutes. Pour le reste de la course tout s’est bien passé. Nicolas est un excellent pilote. Au total nous finissons 18ème au scratch, 4ème des VHC « conformes » et 2ème de la période I (1976/1981). Je ne sais pas si je recommencerai cette expérience car je souffre toujours pour les voitures dans les rallyes sur terre, mais le rallye du Maroc est désormais dans la liste des rallyes mythiques auxquels j’ai participé et ça, ça suffit à mon bonheur.

Tour de Corse Historique 2014

28 février – 1er mars 2015
Rallye de Vaison la Romaine

Une nouvelle année commence avec une nouvelle voiture. Tout change, on passe du moteur avant/propulsion à « tout à l’arrière ». Dès les reconnaissances je m’aperçois que mon système de notes va poser problème. Je ne connais pas les réactions de la voiture, son comportement est très différent. Je décide donc d’adopter le système « Loubet » en rapports de boite plutôt qu’en vitesse de passage. Au moins ça me fera un entrainement pour le prochain Tour de Corse. Heureusement il n’y a que trois spéciales de 6 km à reconnaitre. On y passera quand même la journée du dimanche précédant la course. Jeudi soir il y a « breefing » chez RBV Racing (Fabrice Vaysettes) afin de faire connaissance avec l’équipe. L’ambiance est sympathique et puis il y a un « pot » ce qui laisse présager d’une assistance plutôt joyeuse. Tout le monde se retrouve ensuite le vendredi veille du rallye. Le diner est convivial (apéros, bouffe, digestifs). On est déjà dans la course sérieusement sans se prendre au sérieux. Et puis c’est les vérifs du samedi matin. Pas de problème. Les trois voitures du Team RBV sont au parc. A 14h30 la première voiture démarre et malgré le fait que j’en sois à plus de 40 ans de compétition, je ressens toujours une petite boule au creux de l’estomac. C’est à nous, tout va bien, le moteur tourne comme une horloge. Il va falloir que je m’habitue à sortir de la voiture à chaque spéciale car je ne peux pas mettre le casque et le Hans à l’intérieur (l’espace est plus réduit que sur la Lotus). Finalement contrairement à ce qu’on dit c’est une voiture de jeunes. Les spéciales du samedi sont parcourues à « un train de sénateur », le temps de comprendre comment fonctionne la voiture. On attaquera demain pensais-je en regagnant le parc fermé. Le soir « Tonton » avait préparé un paëlla pour toute l’équipe et quelques amis venus nous rejoindre et en premier lieu les Pom’s, toujours présents dès qu’il y a un rallye ou des amis sont engagés. Le dimanche matin mes espoirs d’attaque sont anéantis car il pleut à verse. Tant pis on continuera à apprendre. La difficulté sera d’autant plus grande que le désembuage tombe en panne dès la sortie du parc fermé. Le premier tour est effectué en pneus pluie, d’une main l’autre étant occupée à tenter d’enlever la buée. De toutes les façons nos temps n’ont pas d’importance d’autant que nous serons arrêtés dans la spéciale pour cause de sortie de route de la voiture nous précédant (104ZS). Pour le 2ème tour, je décide de remonter les TB5 malgré la pluie et malgré une monte mal adaptée, nous améliorons nos temps. Il faudra que l’on reparle des pneus les mieux adaptés pour la pluie même si dans nos régions il est rare que nous ayons mauvais temps. Nous terminons à la 9ème place. La voiture a parfaitement fonctionné. L’assistance a été efficace. La vie est belle. Merci à Maxou (mon copilote œnologue), à Tonton pour sa paëlla et à Fabrice pour son assistance.

Tour de Corse Historique 2014

7-11 Octobre 2014 Tour de Corse Historique

Pour moi, le rallye commence au moment ou je débarque sur l’Ile pour le tour de reconnaissance. En effet je roule avec les notes d’Yves Loubet, et je fais un passage dans chacune des spéciales pour vérifier. C’est déjà l’ambiance qui est là. Quand nous passons dans les villages, les gens sont contents de nous voir et au lieu de nous dire de ralentir comme sur le continent, ils nous disent d’accélérer, c’est dire leur passion des voitures et du rallye. Comme d’habitude Yves nous a concocté une épreuve magnifique et difficile comme on les aime. Un passage partout, plus de 1000km et nous voilà lundi soir à Porto Vecchio prêts à en découdre.
Pour nous l’objectif est de rentrer dans les 30 premiers. Certes nous avons avec Maxou (le copilote œnologue) une Sunbeam Lotus aux spécifications « usine » 1981, mais nous roulons sans direction assistée (c’est notre volonté) même si je sais que ça nous coute entre 1 et 2 secondes au km selon les spéciales.
Le premier soir nous rentons dans les 50 premiers. C’est conforme à nos objectifs. Au deuxième jour, et dès la spéciale 5, à nouveau une alerte «alternateur ». Peut-être à cause de la déconcentration due au fait que je surveille le témoin de charge, j’arrive trop vite sur un D2 ferme et c’est la sortie de route, heureusement coté montagne. Un virage plus loin et on tombait de 50m !!!
Ce sera ensuite plusieurs heures d’attente pour voir arriver notre assistance. Bruno, Mathieu et Marie France sortiront l’auto de sa fâcheuse positon en 10mn, alors que le « dépanneur » n’avait pas réussi en 1 heure. Après l’inventaire des dégâts Bruno décide de réparer provisoirement en redressant la biellette de direction « à la barbare » pour que nous rentrions par la route. Une fois au parc, ils feront encore des miracles pour remettre l’auto en état, carrosserie comprise. En moins de 3 heures tout était réglé.
Le reste du rallye sera un véritable plaisir malgré notre pénalisation de plus de 2 heures. Yves a eu l’heureuse idée de nous reclasser derrière l’équipage Cochin/Pomarès.
Encore 2 ou 3 petites misères et nous voilà à l’arrivée certes à la 59ème place du classement général, mais sans les pénalisations nous aurions certainement rempli notre objectif.
Maintenant il reste à rendre à la voiture sa « beauté » d’origine en attendant le Tour de Corse 2015 et toujours sans.........DA

Tour de Corse Historique 2013

8-12 Octobre 2013 Tour de Corse Historique

Le Tour de Corse est terminé. Comme d’habitude l’épreuve a été rude. 86 voitures à l’arrivée pour 176 au départ. Tour cela sur près de 400km d’épreuves de vitesse et 1200km de parcours de liaison.
Ma Sunbeam Lotus n’a connu aucune alerte, hormis une cosse de ventilateur débranchée et un alternateur grillé que mes mécaniciens, Bruno, Mathieu et Laurent de Blasco Autosport ont réparé dans les temps impartis. Maxou a comme d’habitude été parfait. Nous sommes placés à la 34ème place du classement général, à la 19ème place des véhicules produits entre 1976 et 1981 et à la 2ème place du Groupe 2 (voitures de tourisme spéciales). Nous aurions probablement pu faire un peu mieux sans l’utilisation de pneus mal adaptés mais que j’avais promis de tester dans des conditions courses. Dès lors que j’ai réutilisé les « bons pneus », les performances se sont immédiatement améliorées. Par contre mon ami Gilles Chauvin n’a pas eu la même chance. Il a du renoncer dès le deuxième jour pour des problèmes mécaniques. Tout cela n’a été possible qu’avec l’aide de mes partenaires MAORI et NEPTUN TCE que je veux remercier ici.

Rallye du Gard 2013

26 et 27 Juillet 2013 Montagne Noire

De retour du Rallye de la Montagne Noire, où Gérard Bertrand m'avait fait la gentillesse de me faire rouler en n°00 au volant de ma Sunbeam Lotus, je souhaite vivement le remercier. Quel pied !! je lui renouvelle mon souhait qu'il laisse quelques places aux VHC l'an prochain. J'y étais avec Maxou ( le copilote œnologue ) pour le plaisir de rouler, mais (chut.....) on a quand même pris les temps. C'est environ 1s au km plus vite qu'avec ma Seat F2/14 de 230ch. Bruno Blasco et Mathieu étaient présents, mais en spectateurs pour une fois. Ils ont pu apprécier quelques passages en glisse de la Sunbeam. Je roulais pour la première fois sur tout un rallye avec des pneus DMack « médium ». Ils sont très efficaces. Merci aussi aux bénévoles, aux commissaires, aux spectateurs, aux autres concurrents et surtout à la famille Berfa pour son accueil.

Rallye du Gard 2013

20-21 Juillet 2013 Talbot Lotus Revival

Après un an d’efforts, Michel Civade a réussi l’exploit de réunir toutes les plus belles Sunbeam Lotus venant principalement de France et d’Angleterre, dont pas moins de sept voitures « ex usines ».
Il est vrai que cinq d’entre elles lui appartiennent. Si j’ajoute l’ancienne voiture personnelle de Des O’Dell, la NVC 444 W en cours de restauration chez Jim Little et son ancienne Talbot Lotus, ce ne sont pas moins de huit voitures qui «trôneront» dans le mini musée qu’il a constitué près de chez lui à Châteaudun.
La montée historique du Guichet n’ avait pas réellement de valeur sportive mais elle a permis à la fois de montrer les voitures en conditions de course, mais aussi de participer à une opération caritative en prenant des passagers payants afin de financer une association de lutte contre le cancer. Une bonne partie des pilotes actuels de Sunbeam Lotus du championnat de France VHC étaient présents. Le samedi soir nous étions réunis pour un soirée de gala en présence des anciens de l’usine dont le pilote Russel Brookes, Jim Little le responsable châssis et quelques copilotes de la grande époque. Jean Luc Thérier nous avait fait le plaisir de partager nos agapes bien qu’il n’ait jamais piloté cette voiture. Enfin, Guy Fréquelin, Jean Pierre Nicolas et Jean Todt avaient eu la gentillesse de prendre sur leur temps pour enregistrer des messages.

Rallye du Gard 2013

25 et 26 Mai 2013 Rallye du Gard

Encore un rallye qui se termine bien pour la Sunbeam Lotus. Le copilote ( Jean Max Renoux), l’assistance ( Bruno et Matthieu) ont été au top. Le résultat ne pouvait être meilleur compte tenu de la performance des voiture et des pilotes classés au trois premières places du classement général. Fabrice Vayssettes sur Porsche Gr4, Guy Delsol très, très, très rapide au volant de sa Kadett Gr2 et Christian Salmon sur sa magnifique Alfa GTV6 Gr2. Nous avons réalisé notre meilleure performance au 1er passage de la première spéciale que nous connaissons bien puisque Jean Max habite au Col de la Baraque, qui est situé au 2/3 de la spéciale. Par contre nous n’avons jamais été dans le coup dans la spéciale de Banne où pourtant nous avons frôlé la « correctionnelle » à plusieurs reprises. Gilles Chauvin, copiloté par Régis Pomares, avait choisi de faire équipe avec Christian Salmon. Il a été contraint à l’abandon sur bris du pont arrière après avoir réalisé de très belles performances au volant de sa BMW 2002TI rendant 50ch à la Sunbeam Lotus. Tout cela n’a évidemment été possible que grâce à nos partenaires habituels. (MAORI, NEPTUN TCE et URACA).

Lyon-Charbonnieres 2013

19 et 20 Avril 2013 Rallye Lyon Charbonnières

Une fois de plus le mauvais temps s’est acharné sur nous pour ce rallye que nous avions décidé de faire au volant de la Talbot Lotus (Deriémont/Renoux) en compagnie de Michel Civade et Fabien Pomarès au volant de la Focus WRC. Bruno Blasco avait déplacé la grande équipe avec Matthieu, Ludo, Bruno et Jean Philipe. Heureusement les parcs d’assistance étaient goudronnés ce qui nous a permis de ne pas patauger dans la boue comme au dernier Critérium des Cévennes. La Focus a malheureusement abandonné très rapidement sur casse de la boite de vitesse. Pour ce qui nous concerne encore une épreuve terminée. C’est la 14ème consécutive. Notre classement (10ème scratch, 7ème du groupe et 1er de classe) ne reflète pas la difficulté que nous avons eue à garder la voiture sur la route en raison d’un mauvais choix de pneus. De plus le premier jour alors que le déluge s’abattait sur nous, nous avions gardé les barres stabilisatrices branchées ce qui rendait la Talbot Lotus très pointue. Au final deux tête-à-queue sans dégâts. Tout cela n’ a été possible que grâce à l’aide de Frédéric Giqueaux du Groupe MAORI, de Frédéric Blanes de NEPTUN TCE et de Walter Lehner de la société URACA. Merci à eux.

Critérium des Cevennes 2012

06 et 07 Avril 2013 Orange Ventoux Classic

Très bonne organisation pour ce rallye, en dépit d’une spéciale annulée pour cause de « protection de la nidification des rapaces ». Mauvais week-end pour moi. Alternateur cassé sur le routier avant l'ES 1. Bruno Blasco, Matthieu et Jean Philippe font leur maximum pour que je reparte en super rallye le dimanche. Donc retour à Castries (34) dans l'après-midi pour prendre un alternateur sur une des Talbot Lotus de Michel Civade. Puis mauvais choix de pneus le dimanche, donc un peu à la "ramasse", surtout dans la Nesque. De nombreux amis étaient présents aussi sur cette course, et mon plaisir a surtout été de voir leurs visages ravis de leur résultat à l’arrivée de cette épreuve, notamment celui de Gilles qui pour la troisième fois consécutive termine un rallye sans ennuis sur sa BMW 2002 TI, et qui plus est, à une très belle place. Le coté positif est que nous sommes quand même classés et que pour la 13ème fois de suite nous terminons un rallye avec la Talbot Lotus. Rendez vous au Lyon Charbonnières dans 15 jours.

Critérium des Cevennes 2012

25, 26 et 27 Octobre 2012 Critérium des Cévennes

Rallye très difficile pour la Talbot Lotus N° 256. Nous avons fait la première boucle quasiment sans essuie-glaces et sans phares, l'alternateur ne chargeant pas et dès que je les mettais en marche, le courant n'alimentait plus suffisamment les pompes électriques et le moteur coupait. De plus, sans ventilation, la buée nous obligeait à rouler toutes vitres ouvertes de telle façon que Maxou, mon copilote s'est retrouvé plusieurs fois dans l'impossibilité de m'annoncer les notes. Dans la deuxième boucle j'ai cassé le collecteur d'échappement dans la "longue", et plus possible de dépassé 5000 tr/m. La journée du samedi a été meilleure avec des bons temps derrière les trois Porsche. Dans "Tourgueille" par exemple, on ne prend qu'une seconde au Km. Au total ce fut encore cette année un vrai rallye des Cévennes, très difficile, pour les voitures mais aussi pour les équipages. N’oublions pas les mécaniciens de l’assistance qui ont encore fait des miracles pour que nous terminions. Bravo Bruno et Mathieu. Enfin merci à mes principaux sponsors, le Groupe MAORI et la société NEPTUN TCE qui m’accompagnent depuis le Tour de Corse..

Tour de Corse 2012

3,4,5 et 6 Octobre 2012 Tour de Corse

Jean Max dit « Maxou » était remis de ses aventures « forestières », c’est donc à mes cotés qu’il a pris le départ du Tour de Corse 2012. Une nouvelle fois la Talbot Lotus préparée par Blasco Autosport a vu l’arrivée. Aucun abandon en 2 saisons !! Un simple incident d’alternateur nous a retardé dans la 14ème spéciale, ce qui nous prive d’une 21ème place au classement général. Maxou a été parfait comme d’habitude, Bruno et Mathieu se sont donnés à fond à l’assistance, bien aidés par nos épouses qui étaient présentes sur ce rallye. Je n’oublie pas bien sur, les sociétés MAORI et NEPTUN TCE qui nous ont aidés financièrement. Notre joie à été renforcée par la participation de l’équipage Gilles Chauvin / Anne-Marie Pomarès qui a aussi terminé et qui partageait notre assistance.

Lorraine

23 et 24 juin 2012 - Rallye de Lorraine

J’avais décidé d’engager la Talbot Lotus au Rallye de Lorraine qui était dédié cette année à Hugues Hazard décédé il y a un an. C’était aussi une occasion de revoir Mimi Hazard son épouse et Jan Hug son fils et ami. Sur un plan sportif le rallye s’est bien déroulé avec une seconde place peu significative compte tenu du peu d’engagés. Malgré tout quelques bons temps notamment sur les spéciales rapides du dimanche. La Talbot a fonctionné d’une manière parfaite. L’assistance était assurée par « Speedy » et Pierre Stautman. La siège de droite était occupé par Régis Pomarès dans l’attente de la guérison de « Maxou ».

Gard 2012

19 et 20 mai 2012 - Rallye du Gard

C’est donc avec Anne Marie Pomarès, qui avait déjà fait le rallye du Gard dans la Seat, que j’ai pris le départ de ce beau rallye toujours très bien organisé. Il avait cette année une importance particulière car mon ami Olivier Salelles avait réussi à convaincre l’ASA d’y faire rouler les VHC. Outre des spéciales très intéressantes alternant le « lent » et le « rapide », le climat nous a permis cette année de tester toute la gamme de pneus autorisés en VH. Dunlop au premier tour sur le « sec », Michelin TB15 au deuxième tour pour « l’humide ». Yokohama A21 le dimanche pour la pluie. Nous terminons 6ème après bon nombre d’abandons ou de forfaits, mais c’est la course. Vivement l’an prochain et j’espère que mon vieux complice, "Maxou " n’aura cette fois-ci pas la mauvaise idée de se casser la jambe à 8 jours du départ ...

Lyon Charbonnières

13 et 14 avril 2012 - Rallye Lyon Charbonnières

Content d'avoir terminé le Lyon Charbo en 7ème position. Je ne pouvais pas faire mieux. la voiture marchait bien. Juste deux erreurs du pilote ( un tête à queue et un tout droit) et une du copilote ( annonce gauche à fond au lieu de droite 80 !!!) C'est passé "fin".
Les "Lyonnais" marchaient très fort compte tenu de leur connaissance du terrain (dans les enchainements de virages entre 150 et 180 pour moi ça passe "presque" à fond et pour eux à fond absolu) A la fin de la spéciale ça fait des paquets de secondes. Mais avec trois passages pour les recos c'est un peu juste alors les locaux sont vraiment avantagés. Quant aux voitures, les Escort et les Kadett (sauf celle de Sevelinge qui est peut être un ton en dessous) ce sont de véritables avions de chasse. Il est vrai que ma caisse bien qu'étant une caisse "usine" est une version terre. Sur la balance ma voiture a été pesée à 1057 kg alors que les Kadett et Escort étaient entre 900 et 950 kg. Si on rajoute les 50 kg de plus de l'équipage ça fait quand même 150 kg de plus à "trainer.

Val d'Agout

6 et 7 Avril 2012 - Rallye du Val d'Agout

C'est en numéro 00 que nous parcourions les belles spéciales de la Région de Brassac. Mon ami Claude Berfa avait obtenu auprès des organisateurs que nous roulions en ouverture du rallye afin de retrouver Philippe Ninou avec lequel je courais en Guadeloupe et que je n'avais pas revu depuis plus d'un an. le temps n'était pas au beau ce qui a rendu les conditions d'adhérence précaires mais nous a permis quelques beaux "travers" au grand plaisr des spectateurs. Nous avons du arréter le dimanche pour un problème de santé (heureusement pas trop grave) de notre responsable d'assistance.

Var 2012

25, 26 et 27 Novembre 2011 - Rallye du Var

C'est vraiment une très belle épreuve que ce rallye du Var. Pourtant bien des critiques ont été entendues sur les conditions d'engagement (il fallait le PTH FIA et une licence internationale), sur l'organisation (le parc d'assistance VHC était disjoint de celui des "modernes") etc... tout cela est vrai mais au final on s'est quand même bien "régalé". 13ème scratch avec la Talbot Lotus, on est content d'autant que tout aurait pu mal se terminer quand après la casse de l'échappement, les gaz brulants ont mis le feu au sac placé derrière mon baquet. Règis a eu le bon réflexe de tout jeter dehors lors d'un arrêt (3mn environ) de récupérer mes papiers et d'éteindre l'incendie. On perd trois places, mais on sauve la voiture !!! Dommage tout de même que nous n'ayons pas fait les trois spéciales du Dimanche.

Cevennes 2011

28 et 29 Octobre 2011 - Critérium des Cévennes

Merci à tous les amis pour leur soutien. Finalement on "fait" 6ème scratch, 5ème de groupe et 1er de classe. Des petits problèmes de temps dans les deux premières spéciales (on est crédité de temps supérieurs respectivement de 1mn et1mn7 s) et après tout est rentré dans l'ordre. Le Talbot Lotus a bien fonctionné. Juste un tête à queue et une sortie de route sans conséquence mécanique. Barre stabilisatrice avant cassée deux fois ce qui rendait la voiture très sous vireuse. Finalement on a supprimé la barre arrière et ça allait mieux. J'aurais dû écouter Bruno Blasco plus tôt qui m'avait proposé de le faire dès le début du rallye. Règis comme d'habitude a été parfait sans la moindre erreur de note. Alain Pyrame de Guadeloupe, engagé avec sa Subaru GrA, a abandonné sur bris de triangle après avoir fait quelques très bons temps..

Corse 2011

5, 6, 7 et 8 Octobre 2011 - Tour de Corse Historique

En compagnie de Régis Pomarès, je viens de vivre un des meilleurs moments de ma "carrière" de pilote automobile. Ces 4 jours passés au volant de ma Talbot Lotus sont à jamais gravés dans ma tête. Tout s'est passé comme dans un rêve. Une assistance efficace sous le contôle de Bruno Blasco et composée de "Speedy", Jean Max Renoux (mon autre copilote) et mon épouse qui avait fait le déplacement pour la première fois depuis des années sur un rallye. Le fait que ce soit en Corse n'est d'ailleurs peut être pas étranger à sa décision !! A part deux ou trois petites sorties de routes, toutes de ma faute, nous n'avons eu aucun problème. L'organisation était parfaite, les bénévoles, les commissaires et bien sur Yves Loubet, ont réussi un exploit en redonnant au Tour de Corse, le "gout" des épreuves et de l'ambiance (d'avant). Quel bonheur. De plus le plateau réuni pour ce rallye était un des plus beau jamais vu. Sans parler des pilotes que j'ai pu cotoyer et qui continuent à me faire réver. Merci Messieurs Andruet, Pescarolo, Giraudet, Jean Hugues Hazard pour votre gentillesse et votre talent. prochaine épreuve "Les Cévennes".

Coeur de France 2011

17 et 18 Septembre 2011 - Rallye Coeur de France

Je reviens du rallye Coeur de France. J'y étais en ouvreur avec la Talbot Lotus en compagnie de Régis Poimarès. Nous avons du renoncer avant la fin pour cause de disfonctionnement des carburateurs et de la pompe à huile de carter sec. J'espère que tout sera en ordre pour le Tour de Corse..




Coeur de France 2011

Michel Civade roulait au volant de la Focus WRC en compagnie de Jean Luc Tarride. Ils finissent 9ème au scratch après avoir perdu beaucoup de temps au cours de la 3ème spéciale. Ils ne pouvaient espérer mieux que la 6ème place. Comme dit Michel Civade, c'est une voiture pour gagner mais je ne suis que Michel Civade ...pas Carlos Sainz .

Besse sur Braye 2011

26 et 27 Aout 2011 - Rallye de Bessé sur Braye

"Grand week-end" au rallye de Bessé sur Braye car je roulais en N°0 avec la Focus WRC X8FMC dont j'ai fait l'acquisition il y a quelques semaines. La voiture est préparée chez Bruno Blasco à Castries qui préparait déjà ma Talbot Lotus et ma SEAT (elle est vendue).
L'ingénieur anglais de Msport présent pour effectuer les réglages de base m'a d'ailleurs indiqué que c'est probablement la plus belle WRC de cette époque qu'il ait jamais vu.
Après quelques runs le vendredi pour tout verifier, nous nous sommes partagés le volant (deux tours chacun) avec Michel Civade , mon ami de 40 ans, qui exploite la voiture en priorité cette année.
Bien que n'exploitant la voiture qu'à 40% de ses possibilités (estimation réaliste), les temps se sont améliorés tout au long du samedi. Les conseils de Ian Davies ont été particulièrement précieux. Les acquisitions de données, c'est un peu cruel car on ne peut pas tricher, mais c'est très efficace pour apprendre.
Seul petit hic. Un chevreuil heurté à plus de 150 km/h dans la première spéciale (un peu de travail pour bruno avant le prochain rallye). Sinon quel pied. Jamais je n'aurais imaginé pouvoir rouler dans une voiture usine avec un ingénieur de l'usine quand j'ai pris le départ de ma première course sur ma Triumph Spitfire proto à Monthléry en ..... 1967 .

Triumph 1971

22 et 23 juillet 2011 - Rallye de la Montagne Noire

Comme d'habitude le rallye de la Montagne Noire était parfaitement organisé. L'épreuve s'est déroulée dans des conditions idéales tant du point de vue de la météo que de l'ambiance générale. La SEAT était engagée pour un dernier "run" avant sa vente à un nouveau propriétaite qui a décidé de la faire courir en rallycross.


Triumph 1971

L'autre fait marquant concerne le retour en compétition de mon ami Alain Pyrame absent depuis 3 ans. Sa Subaru était entièrement refaite chez Bernard Munster en Belgique. Blasco Auto Sport assurait l'assistance et le couple Pomarès copilotait. Régis pour la Seat, Anne Marie pour la Subaru. Les deux voitures sont à l'arrivée. 72 ème position pour l'équipage Deriémont/Pomarès et 14ème malgré une crevaion dès la première spéciale pour l'équipage Pyrame/Pomarès..

Triumph 1971

3 et 4 Juin 2011 - Ronde Limousine

Cela faisait longtemps que la "mode" des rondes avait disparu. L'ASALAC a eu la bonne idée d'y revenir. C'est la raison pour laquelle j'avais choisi d'y participer au détriment du rallye de Lozère et du rallye du Gard. Malheureusement mon choix s'est avéré mauvais puisque non seulement le rallye a connu de nombreux arrêts de course à cause de sorties de routes, mais aussi parce que j'y ai laissé un moteur. Une soupape pourtant neuve s'est cassée au niveau de la tulipe entrainant des dégâts importants au niveau de la culasse et des pistons. Cela compromet évidemment ma participation au Rouergue. Donc à oublier. En attendant je prépare le Tour de Corse que je ferais en compagnie de Régis Pomarès avec la Talbot Lotus.

Triumph 1971

9 et 10 Avril 2011 - Rallye Orange Ventoux

C'est le premier rallye que je faisais avec la Talbot Lotus. Bruno Blasco, mon préparateur avait fini la voiture au dernier moment car il nous manquait quelques éléments essentiels tels que ... des jantes et des pneus. La solution pour les jantes est passée par le réusinage des vieilles jantes Gotti, quant aux pneus, Michelin étant en rupture de stock de certaines dimensions, j'ai dû rouler avec des roues AR à l'AV ce qui rendait la voiture encore plus dure à conduire. Finalement, les soucis de course ne sont pas venus de là mais d'une consommation d'huile importante dont une partie était lié au déssertissage du radiateur d'huile. A l'arrivée nous sommes tout de même 27ème au scratch, 17ème du groupe et 1er de classe. Jean Max Renoux mon copilote des année 70's avait pour l'occasion investi dans une licence, un casque et une combinaison, c'est dire que pour du VH, même l'équipage était d'époque.

Triumph 1971

18 et 19 mars 2011 - Rallye du Touquet

Je devais me rendre en Angleterre pour visiter les ateliers des anciens responsables châssis et moteur de Talbot Lotus. Venant de Sète (34) pourquoi ne pas faire une halte au Touquet pour la 1ère manche du Championnat de France des rallyes, et tant qu’à faire, pourquoi ne pas y participer même en tant que copilote. Aussitôt dit aussitôt fait et me voilà dans le baquet de droite de la Subaru GrA de mon vieil ami Michel Civade qui comme moi « écume » les épreuves du championnat depuis plus de 40 ans. Après des reconnaissances rapides, nous voilà au départ. Comme tous les « vieux pilotes » démarrage en douceur avec des temps oscillants entre la 25ème et la 30ème place. Une crevaison dans la 2ème spéciale nous fait perdre 2 minutes. A la fin de la première journée nous sommes 36ème. Le matin du 2ème jour, la voiture ne veut pas démarrer. Affolement général et finalement nous partons avec 12 minutes de pénalités, frôlant la mise hors course. Les temps s’améliorent, nous sommes aux environs de la 25ème place. Malheureusement à 2 spéciales de la fin nous cassons l’embrayage. C’est l’abandon. Dommage, nous pouvions renter dans les 20 premiers. C’est la course !!.

 

Triumph 1971

26, 27 et 28 Novembre 2010 - Rallye du Var

Le rallye s’est terminé très vite. Abandon sur casse de transmission à la deuxième spéciale. C’est la course !!!
Tout avait commencé difficilement. La première spéciale a été parcourue de nuit sans phares. En effet nous pensions « passer » de jour, c’était sans compter sur les arrêts de course. Départ dans la spéciale à 17h30 ( en métropole il fait nuit à cette période de l’année) au lieu de 15 h30. Du coup, un peu énervé par ce problème, je suis parti « cerveau déconnecté » dans la seconde spéciale et après un kilomètre et un beau « câble » dans un épingle gauche la transmission avant droite n’a pas résisté. La voiture est à vendre entièrement révisée avec des transmission neuves !!. Bon, c’est pas grave on attend l’année prochaine. J’espère toujours venir faire rouler la Talbot Lotus aux « Grands Fonds » si Auto Guadeloupe où tout autre bonne volonté veulent bien financer le transport de la voiture.

Triumph 1971

21, 22 et 23 Octobre 2010 - Critérium des Cévennes

Nous avons eu droit à une très belle édition du Critérium des Cévennes pour 2010 avec le retour aux "grandes" spéciales de plus de 40 km. Pour des "anciens" comme Régis Pomarès et moi, ça nous rappelait notre jeunesse. Le rallye a été difficile comme d'habitude. 177 équipages au départ, 85 à l'arrivée. Nous nous classons 75 ème au "général" et 8 ème de la classe F2/14. La SEAT a parfaitement bien fonctionné, le copilote (Régis) a été parfait, le pilote (moi-même) a fait avec le maximum. Comme disent les habitués du rallye : "aller au bout c'est déjà un exploit". La Région Guadeloupe a été à l'honneur ainsi que les boissons Long Horn, les rhums Montebello. L'assistance dirigée par Bruno Blasco qui prépare la voiture, a été parfaite et je veux spécialement remercier Anthony et Tony pour leur gentillesse et leur enthousiasme. Merci également à la famille Pomarès pour leur accueil. Prochaine étape, le rallye du Var avec quelques amélioration de Blasco Auto Sport du coté du moteur.

Triumph 1971

23 et 24 juillet 2010 - Rallye de la Montagne Noire

Comme chaque année les organisateurs du Rallye de la Montagne Noire nous ont reçus "royalement". La famille BERFA avait très bien préparé l'accueil des équipages et dès le jeudi nous étions conviés à une séance d'essais des voitures de course. Les vérifications administratives et techniques faites, nous avons rallié le parc fermé devant une foule considérable, preuve que les compétitions automobiles n'ont pas si mauvaise réputation qu'on le dit parfois. Malheureusement, nous avons abandonné après la deuxième spéciale de nuit pour moteur cassé à la suite d'une rupture de support moteur !! celui ci ayant endommagé le filtre à huile, celle ci s'est échappée d'un coup et le moteur a "serré". Notre enthousiasme n'est en rien altéré et nous préparons déjà le rallye d'Alsace, inscrit au championnat du monde, que nous espérons faire si le moteur est réparé. Bruno Blasco s'y emploie., les pièces sont en commande.

 

Triumph 1971

19 et 20 juin 2010 - Rallye des Grands Fonds

Après une première "infidélité" à la SEAT pour le rallye Nord Basse Terre ou nous avions fini à la 4ème place au classement général en compagnie de Philippe Ninou (je précise qu'il conduisait la Mitsubishi Evo6 GrA et que j'officiais en tant que copilote) nous avons récidivé le week-end dernier au rallye des Grands Fonds. Une sortie de route à très haute vitesse a mis fin à nos espoirs de podium. Pas de dégats corporels et des dégats finalement mineurs sur la voiture malgré la vitesse à laquelle nous sommes sortis. Il me reste trois semaines pour préparer le rallye de la Montagne Noire que je ferais au volant de la SEAT habituelle. Bruno Blasco, mon préparateur est à l'oeuvre pour me fournir le meilleur matériel possible comme d'habitude.

Triumph 1971

14 et 15 mai 2010 - Rallye du Gard

Me voici de retour en Guadeloupe après trois semaines passées en métropole pour le rallye de Lozère et le rallye du Gard. J’ai participé à ces deux épreuves au volant de la SEAT que bien des guadeloupéens connaissent. Elle a été complètement révisée après quatre saisons passées ici avec le succès populaire que l’on connait.

Encore une fois la SEAT Ibiza « Région Guadeloupe » m’a permis de finir les deux épreuves qui en kilomètres de « spéciales » représentent l’équivalent de tout le championnat.74 ème du classement général, 19 ème du groupe F2000, 8 ème de la classe 14(2000cc) pour le rallye de Lozère.63 ème du classement général, 22 ème du groupe F2000, 14 ème de la classe 14 pour le rallye du Gard.Les deux rallyes avaient 140 voitures au départ.Des résultats en dessous de mes ambitions mais qui s’expliquent par un bris de transmission dans la première « spéciale » au rallye de Lozère nous ayant fait perdre 15 minutes d’entrée et par un mauvais choix de ma part au niveau des réglages de train avant au rallye du Gard ayant entrainé une conduite très difficile.

Il est vrai que l’objectif de cette participation est de préparer le rallye de la Montagne Noire (24 et 25 juillet) qui reste la grande épreuve de la saison pour nombre d’antillais. En effet pas moins de quatre équipages martiniquais et trois équipages guadeloupéens sont attendus cette année encore. Nous y serons encore soutenus par le région Guadeloupe, les boissons Long Horn et les rhum Montebello. Merci à eux.

Triumph 1971

1 et 2 mai 2010 - Rallye de Lozère

La saison débute par le rallye de Lozère. Comme à l'habitude depuis que la SEAT est préparée chez Blasco Auto Sport tout est parfait. Les reconnaissances se sont bien passées, le "pilote" est en forme et le copilote, Fabien Pomarès, est motivé. Une petite erreur dans la première spéciale nous fait perdre 15 minutes pour transmission cassée à la sortie d'une épingle. Bruno Blasco réussira l'exploit de la remplacer en moins d'un quart d'heure. Le reste du rallye se passe bien. Nous remontons lentement au classement dans l'espoir de bons temps dans les deux dernière spéciales. Tout était réuni et la voiture était au top. Le rallye a été neutralisé à cause d'une violente sortie de route. Fort heureusement l'équipage ne sera que légèrement blessé. J'attends avec impatience le rallye du Gard ou je serais engagé avec Anne Marie Pomarès (la maman de Fabien) et je promets de ne plus faire d'erreur de pilotage..

 

Triumph 1971

18 Décembre 2009 - Saison 2009

La saison a été une grande réussite sur le plan du plaisir ce qui est pour moi l'essentiel. La voiture récupérée par Blasco Auto Sport en Avril 2009 n'a en réalité été prête et révisée que pour la mi-2009 ce qui m'a conduit à faire le rallye du Gard avec une auto qui n'était pas au "top". Par contre au rallye de la Montagne Noire tout a bien été de ce coté là ainsi qu'au Rallye des Cévennes en fin d'année. J'ai partagé ce plaisir avec trois copilotes : Jean Luc Tarride, Yoann Zacarias et Fabien Pomarès. Tous ont été " à la hauteur" et si les résultats n'ont pas suivi c'est plus auprès du pilote qu'il faut chercher les explications. La voiture est en cours de révision pour l'an prochain et le programme est chargé. Les partenaires seront à nouveau sollicités et je ne doute pas qu'ils seront présents comme chaque année. Je tiens tout particulièrement à remercier la Région Guadeloupe en la personne de Victorin Lurel, Alexandre Hayot, Bertrand Barbotteau et Max Chastagner sans oublier Jean Max Renoux de JMRsoft qui a concu et assure la mise à jour de ce site.

Triumph 1971

5,6 et 7 novembre 2009 - Rallye des Cévennes

Je n'étais pas revenu depuis 32 ans dans les Cévennes. Mes participations précédentes ont été diverses du point de vue des résultats. 1974 (abandon sur sortie de route) 1975 (7ème de groupe et 2ème de classe) 1976 et 1977 (abandon sur ennuis mécaniques). C'est dire que le rallye des Cévennes est une épreuve difficile. Mais tant qu'on a pas fait les Cévennes, on ne sait pas vraiment ce qu'est un rallye "mythique". C'est la raison pour laquelle j'avais décidé d'y revenir. Malheureusement j'ai abandonné sur sortie de route au cours de la deuxième spéciale. Tout avait mal commencé, un rétrogradage un peu violent avait mis à mal la commande de boite durant la prologue. Si bien que nous nous sommes retrouvés à la 170 ème place. Le vendredi matin après une intervention de Bruno Blasco, tout allait bien, donc grosse attaque. Les 11 premiers kilomètres sont avalés en "glisse" des 4 roues jusqu'à un D100 ouvre à fond. L'entrée du virage se fait "à l'équerre" à la Ragnotti. la sortie dans la montagne à la Deriémont. Bilan : moyeu de roue, roulement, disque de frein et fusée arrière gauche cassée. Merci à Fabien Pomares pour son sérieux malgré ses 21 ans. Merci aussi à tous mes partenaires et plus spécialement à la Région Guadeloupe et ...à l'année prochaine.

Triumph 1971

25 et 26 jullet 2009 - Rallye de la Montagne Noire

L'écurie Montagne Noire et la famille Berfa avaient bien fait "les choses" pour notre accueil en métropole. Rhum du "pays", accras, boudins antillais préparés par l'incontournable Félix venus sur place grâce à la générosité de Max Chastagner, "patron" des rhums Montebello.
Sur un plan sportif, la SEAT très bien préparée par Bruno Blasco, n'a connu aucun soucis mis à part un petit problème de sonde de température d'huile ayant occasionné un arrêt dans la première spéciale.
Yoann Zacarias mon copilote pour l'occasion n'a commis aucune erreur.
Le résultat aurait pu être meilleur sans quelques fautes liées à la méconnaissance du terrain dans la Loubatière. Nous terminons néanmoins 64ème du classement général, 16ème du groupe F2000 et 8ème de la classe 14, ce qui pour un rallye de cette importance avec un tel plateau n'est pas si mal. Merci également à la région Guadeloupe pour son soutien, à Alexandre Hayot pour ses boissons énergisantes (LONG HORN) et à Bertrand Barbotteau pour les pneus TOYO.
Prochaine étape : Le rallye des Cevennes.

Triumph 1971

17 et 18 mai 2009 - Rallye du Gard

Accueil formidable de la part de l'ASA d'Alès. Tout était organisé pour que nous puissions nous exprimer "normalement". Une dérogation exeptionnelle nous a même permis de prendre les notes en dehors de jours réservés aux reconnaissances compte tenu de notre handicap. Donc aucune excuse sauf celle des aléas de la course. Malheureusement ils se sont produits dès le départ. Bruno avait corrigé les défauts qui nous auraient empéchés de prendre le départ mais il restait beaucoup de travail à faire après le remontage express réalisé avant la mise en container de la voiture. Malgré bien des soucis, pas de compteurs (vitesse, compte tour, température etc..) plus une fuite d'huile (joint spi) et un problème de sélection de vitesses ne permettant pas d'être complétement libéré, nous étions passés de la 75 ème place à la 58 ème. Une transmission cassée nous a immobilisés deux spéciales avant le fin. Tout de même de beaux souvenirs Les couleurs de la Région Guadeloupe, de Long Horn et des pneus TOYO seront apparents sur la voiture. Merci à eux pour leur soutien.